Directeur Général

L’activité de garantie de la Caisse qui couvre depuis 2012 deux secteurs importants de l’économie nationale (secteur de la PME et secteur agricole) enregistre depuis ces quatre dernières années (2013 à 2016) une croissance en évolution constante tant en termes physiques que financiers.

Pour l’activité de garantie Pme, les réalisations des prévisions de production de l’année 2016 laissent apparaitre une bonne performance de l’activité par rapport à l’exercice 2015, soit un taux de croissance de prés de 14%. Les réalisations 2016 ont, pour la première fois, dépassé le cap des 300 garanties projeté depuis plusieurs exercices. (323 garanties délivrées en 2016 contre 284 en 2015)

En termes de performance, il faut également souligner que la croissance enregistrée en 2016 (14%) et en 2015 (27%) a permis à la Caisse, sur ces deux exercices consécutifs, d’améliorer sensiblement le niveau de son portefeuille qui aura ainsi enregistré une évolution appréciable de 45% par rapport à l’année 2014 (voir Bilan / Statistiques Activité Pme au 31.12.2016)

Sur un autre plan, le taux d’acceptation s’est sensiblement amélioré en 2016 passant à 94% contre 86 % en 2015 et 76% en 2014.

L’amélioration du niveau de performance et du taux de pénétration de la Garantie financière CGCI à hauteur de 10% au moins du financement Pme est à la portée de la Caisse, pour peu que :

(i) Le recours à la garantie financière par l’ensemble des banques et établissements financiers de la place soit beaucoup plus significatif.

Dans tous les pays qui disposent de cet instrument de partage des risques, les CMT Pme sont inscrits dans le processus de décision d’octroi de crédit des banques et adossés quasi systématiquement à la garantie financière. (Tunisie, Maroc, Egypte, France, Portugal, Espagne…)

(ii) La mobilisation de tous les autres acteurs de l’environnement Pme soit plus forte, autour de l’objectif d’encouragement et de facilitation de l’acte d’investissement et de l’acte de financement dans notre pays, une finalité au cœur des économies locales de par le monde.

L’activité de production du Fonds de Garantie Agricole FGA a connu également une évolution sensible durant l’année 2016 par rapport à l’exercice 2015, tant en termes physiques qu’en matière d’engagements et de couverture de crédits. (voir Bilan / Statistiques Activité FGA au 31.12.2016).